post-title Tourisme médical au Japon : le secret de son développement https://japan-medical-tourism.com/wp-content/uploads/2020/10/tourisme-medical-au-japon.jpg October 20, 2020 yes no Publié par
Catégories :
Tourisme médical au Japon : le secret de son développement
15 visiteurs
Publié par
Catégories :

Tourisme médical au Japon : le secret de son développement

Pourquoi le tourisme médical connait-il une progression continuelle au Japon ? Si vous voulez en avoir une idée, ne quittez pas ? Lisez cet article jusqu’à la fin et vous aurez les réponses à vos questions !

Quelques millions de visiteurs chaque année

Selon le ministère japonais de l’Économie, du Commerce et de l’Industrie, le pays reçoit annuellement quelque 25000 visiteurs visant à profiter d’un tourisme médical. Mais ce n’est qu’une estimation. L’année dernière, on a compté plus de 31 millions de visiteurs. À noter que ces voyageurs partent au Japon pour bénéficier d’un traitement médical à meilleur prix. Cette hausse avance parallèlement avec le nombre de touristes recensés. Prenons un exemple, en 2012, l’île a reçu la visite de plus de 8 000 000 de touristes. Et le nombre de personnes ayant bénéficié de soins s’élève jusqu’à environ 25 000.

Une contribution venant du gouvernement

Lors du gouvernement du Parti démocrate du Japon, en 2010, l’État a commencé à lancer et à promouvoir l’accueil des patients étrangers. La santé fait alors partie d’une stratégie pour la revitalisation du Japon. Dans laquelle s’intègre la promotion du tourisme médical.

Mais alors comment le gouvernement a-t-il procédé ?

Suite à l’expansion du tourisme médical au Japon, le gouvernement japonais a pris certaines mesures. C’est depuis l’année 2010 que le Parti démocrate du Japon a décidé d’agir comme suit :

  • En juin 2010, ce parti inscrit la santé parmi les axes stratégiques du développement du tourisme du pays. Intégrant l’accueil des patients étrangers et la promotion du tourisme médical.

  • Six mois plus tard, le gouvernement a mis en place l’octroi d’un visa (Medical Stay Visa) pour les séjours médicaux.

  • En avril 2011, un site web et un centre d’appel ont été mis en place en guise de centre d’information pour les étrangers voulant profiter d’un séjour médical.

  • La même année, le Medical Excellence Japan se transforme en personne juridique.

  • L’année suivante, onze établissements ont été accrédités en tant qu’établissement d’accueil pour les étrangers par le JMIP ou Japan Medical Service Accreditation for International Patients.

  • En aout 2013, le Japon a établi un comité pour une stratégie de soins médicaux et de santé au sein Cabinet du Chef de gouvernement japonais.

  • Mi 2015, deux agences de soutien aux voyages de tourisme médical ont été approuvées.

Suite aux dispositions prises par le gouvernement, le nombre de visiteurs étrangers espérant bénéficier de ces soins a augmenté. Selon nippon, un site destiné à mieux connaitre le Japon, les chiffres se répartissent comme suit : 48,1% de visiteurs chinois, 12,2% de Coréens, 10,7% de Russes, 9,1% de touristes américains, 3,2% de visiteurs philippins, 2,8% de Mongols, 2,1% d’Indonésiens et quelque 11,8% de visiteurs venant d’autres pays.

Deux séjours et un complet pour quatre cent mille yens

Faites le compte ! Quatre cent mille yens pour un examen complet, deux séjours et une nuit d’hôpital au Japon, c’est quand même jouable non ? « 80% des patients chinois ont déclaré avoir été satisfaits des soins, des services et des modules des examens médicaux », affirme Kawakami Risa, responsable des relations publiques du Kameda Medical Center. Un des établissements hospitaliers qui accueille les touristes chinois venus au Japon pour des soins médicaux. Et le taux de satisfaction s’élève jusqu’à 90%. Le nombre de visiteurs étrangers, y compris les Européens augmente donc chaque année grâce aux dispositifs mis en place par le gouvernement japonais, ainsi que le prix des séjours et examen proposé. Aujourd’hui, on compte 400 à 450 000 yens pour deux séjours et deux nuitées à l’hôpital pour un examen complet.

cout d un soin au japon

Ils ont également des bases médicales à l’étranger

Le gouvernement japonais ne s’est pas seulement limité à la mise en place de visa de séjour médical ou à la création d’un site d’information pour les étrangers voulant se soigner sur place. Il vise également à établir des bases médicales à l’étranger. Cela permet, en effet, de promouvoir les technologies et les services médicaux japonais. Ce qui va créer, d’ici 10 ans, un marché de 5 milliards de yens.

Par ailleurs, cette externalisation permettra au Japon de favoriser le développement des domaines afférent aux services médicaux. Tels que la pharmaceutique, les appareils médicaux, ou encore les différents systèmes informatiques nécessaires pour réaliser tout type d’examens médicaux.

Depuis 2010, le Japon connait un développement effréné sur le plan sanitaire. Cela va des stratégies utilisées pour soutenir et développer le tourisme médical aux différentes technologies pour remédier aux problèmes de santé des étrangers. Le gouvernement japonais n’a pas ménagé ses efforts pour atteindre son objectif qui n’est autre que revitaliser le pays et promouvoir le tourisme. Depuis le contient américain jusqu’en Asie, en passant par l’Europe, de nombreux touristes visitent le Japon pour profiter du tourisme médical qui est aussi avantageux que l’on ne le pense.